Conférence de Adler Camilus

Faculté d’Ethnologie

Rentrée 2016-2017 du laboratoire LADIREP

Archéologie critique de la déconstruction du savoir colonial : le projet inachevé de Jean Louis Vastey et de J. Anténor Firmin depuis Haïti

Conférence de Adler Camilus, PhD

Membre du Groupe de Travail ‘’Pensamiento crítico y decolonizador“caribeño”/CLACSO

 

Modérateur : Jean-Léon Ambroise, LADIREP

Discutant : Edelyn Dorismond, LADIREP, UEH

 

Jeudi 17 novembre, 16h

Salle Toussaint 1, Hôtel Le Plaza (rue Capois, Port-au-Prince)

 

Le travail réalisé séparément par Vastey et par Firmin contre l’imaginaire de la race comme schème organisateur de la configuration des subjectivités, du pouvoir et du savoir révèle ce qu’on va appeler la « colonialité du savoir »  et la « décolonisation des savoirs ». Après la déconstruction politique du pouvoir-savoir colonial (première scène) en 1804, il avait eu aussi une déconstruction épistémologique (deuxième scène) qui fait déployer la première contre la race au XIXe siècle. Vastey et Firmin en seraient les deux représentants emblématiques. Comment les mettre en parallèle avec le travail de Boaventura de Sousa Santos dans Épistémologies du Sud. Mouvements citoyens et polémique sur la science ? Serait-il possible de les interpréter aujourd’hui comme les défenseurs d’un projet inachevé d’une science acoloniale à venir ?

Salle  – Hôtel Le Plaza – rue Capois, Port-au-Prince – pour information et réservation : ladirep@ueh.edu.ht

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *